Browse By

Porsche 968 CS – 1994

Présentée à 39900 euros sur Mobile.de.

Pourquoi il faut y réfléchir (vite) ?

– Parce qu’on vous l’a déjà dit, les Porsche à moteur avant gagnent chaque jour un peu de la gloire, pourtant méritée, qu’elles n’ont jamais eue !
Traduction : les prix montent, et sévèrement.
– Parce que dans le genre PMA, la 968, et spécialement la CS, est l’aboutissement d’une lignée. (je prends le risque d’entendre hurler les amateurs de grosses GT à 8 cylindres)
– Parce qu’une série limitée Porsche est une valeur sûre.

Le modèle :
Une 968, donc.
Sacrément plus jolie qu’une 924 ou une 944. Cela n’engage que moi, bien sûr, mais je l’assume.
Produite à 1538 exemplaires, la Club Sport propose un menu allégé : pas de clim, pas de vitres électriques, pas d’airbag !
Accusant 50 kg de moins sur la balance que la 968 classique en raison de cet équipement light, dotée d’un châssis sport, et propulsée par un gros 4 cylindres atmosphérique de 3.0 et 240 cv, la CS était une cliente sérieuse pour l’époque.

Pour résumer, à prix équivalent, une 968 CS nous semble autrement plus intéressante qu’une 911 2.7 ou qu’une 996 de base, et sacrément plus prometteuse pour les wannabe spéculateurs !

Cet exemplaire :
Les points positifs :
– Il s’agit d’une quasi première main : restée dans la même famille depuis sa sortie de l’usine.
– Elle dispose d’un autobloc. Sur cet engin, cela peut toujours servir.
– Elle a un toit ouvrant, et le toit ouvrant, c’est important !
– L’état de présentation semble parfait.
– Les gros points d’entretien semblent avoir été pris en charge récemment.
– Le marchand – que nous ne connaissons pas – a l’air après une petite recherche plutôt sérieux.
– Elle est très bien positionnée en prix sur le marché.

Nos bémols :
– Elle est un peu kilométrée à notre goût, même si la robustesse de l’engin, lorsqu’il a été correctement entretenu, est proverbiale.

Synthèse :
A moins de 40 000 euros, il s’agit de l’une des acquisitions les plus excitantes du moment.
Encore mieux, il faudrait trouver la même avec moins de 80 000 kilomètres au compteur.
Mais cela ne changerait en rien votre plaisir de conduite, et vous coûterait au bas mot 25 000 euros de plus.
Foncez, donc, vous ne prenez aucun risque.

L’annonce :
à découvrir sur mobile.de

968 Club Sport – 1994

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *