Browse By

MG B Roadster FIA – 1965

Présentée à 58 500 euros sur Classic Driver – à notre humble avis négociable.

Pourquoi est-ce une bonne idée ?
Parce que vous avez une envie irrépressible de débuter en course automobile historique, avec un engin ultra compétitif mais qui ne soit pas une bête à chagrin.
Avec ce machin là, même sans être le cousin du neveu du prof de fitness d’Ayrton Senna, vous pouvez terminer dans les dix premiers au Tour Auto, et gagner le plateau 3 contre des bestioles autrement plus coûteuses.

Cela fait un peu tarte à la crème, et vous le savez certainement déjà, mais tout simplement car la MG B est tout simplement la meilleure auto pour ce programme.
Elle est éligible absolument partout, du Mans Classic au Tour Auto en passant par l’ASAVE, les Masters, le sixties endurance, les championnats étrangers, parfois Goodwood…
Le prix et la disponibilité des pièces, son coût de fonctionnement réduit et le nombre de préparateurs compétents capables de la faire rouler en font un choix raisonnable, raisonné, mais sexy.

Le modèle :
La MG B, vous connaissez. C’est cette auto qui a ce je-ne-sais-quoi d’élégant mais fadasse, ce sage rêve de tout wannabe collectionneur. C’est bien fait, ça fonctionne toujours… et c’est peut-être trop facile.

En version racing, on change complètement d’univers : le moteur développe autour de 165 chevaux en lieu et place des 98 poneys anémiques, ça a du couple mais prend 6500 tours et ça fait du bruit, le châssis est pour une raison absolument incompréhensible – au vu de sa conception risible – une véritable lame.
Bref, ça marche fort et c’est fiable, mais surtout, c’est plutôt facile à emmener et pas piégeux (sauf si vous prenez la mauvaise habitude de vous faire foncer dessus par des talus énervés en spéciale, mais c’est une autre histoire, ça arrive à des gens très bien, bref, je vous raconterai plus tard).
Donc, pour une course d’endurance comme pour un rallye de plusieurs jours… c’est tout simplement LE meilleur choix.
Il n’y a pas 36 solutions si vous en voulez une performante : la réponse s’appelle MG Motorports. L’illustre Doug a développé une gamme de pièces racing longue comme un jour sans super 98, et fait des préparation moteurs qui déménagent et surclassent de loin la concurrence.

Seul bémol : les dernières années ont vu plusieurs MG B de pointe arriver dans le petit monde de la course historique. Il y a donc beaucoup d’exemplaires sur le circuit, et pour cause. Il peut donc être un peu plus difficile de se faire accepter sur certaines épreuves. D’où l’intérêt d’acquérir un modèle déjà connu des services.

Cet exemplaire :
– Elle est belle. Cette couleur est décidément chic-issime. (élément à prendre en compte en premier lieu lorsque vous irez vendre votre projet de hobby auprès de votre Ministre en Charge du Temps Libre. Croyez-moi)
– Elle est performante. Avec d’excellents résultats en course ces dernières années, vous avez la certitude d’acquérir l’une des top MG B du circuit.
Préparée et entretenue chez WG British Racing, l’un des préparateurs français de pointe sur les petites machines anglaises-qui-ne-paient-pas-de-mine-mais-qui-vont-vite.
– Elle a TOUTES les meilleures pièces, l’ancien propriétaire n’étant pas du genre à se brider, et elle est conforme : avec une préparation full MG Motorsport qui flirte avec la limite sans (normalement) la dépasser, elle devrait être à l’abri des foudres des commissaires techniques. A vérifier évidemment, cylindrée 1840, Weber 45, allumage, différentiel, etc, etc… (N’hésitez pas à nous appeler si vous voulez qu’on le fasse pour vous)
– Elle est à vendre. Oui, c’est un bon point. Et pas trop loin de chez vous, I presume.

Le marchand :
Historic Cars, enseigne parisienne de qualité tenue par deux vieux routiers de la course historique capables de vous expliquer à n’importe quelle heure du jour ou de la nuit le pourquoi du comment de la conformité du boulon machin sur la fiche truc de l’auto X aperçue une fois en course en 1958, tout en sacrifiant un pâté de tête et un fût de bière. Du solide.

Synthèse :
Comme toute auto de course, celle-ci est restée quelques temps sur le marché, malgré ses qualités reconnues par tous.
Tentez donc une négo un peu costaude à 52 et franchissez le pas, votre femme sera ravie de se débarrasser de vous tous les week-ends entre avril et octobre.

L’annonce :
Ici, sur Classic Driver

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *