Browse By

Autobianchi A112 Abarth – 1983

Présentée à 11 000 euros sur leboncoin.

Pourquoi faut-il sauter dessus (à pieds joints mais sans la casser) ?
– Parce que pour une fois, votre femme va sourire en voyant votre dernière acquisition. Vos enfants aussi.
– Parce que les 205 GTI se sont envolées depuis bien longtemps, entraînant toutes les bombinettes 80s, et que, bonne nouvelle, paradoxalement, la cote en hausse permet enfin d’absorber pour les heureux propriétaires le coût d’une restauration dans les règles de l’art.
Pour faire simple : avant, ça valait trois fois moins, mais les autos étaient souvent des poubelles.
– Parce que malgré tout, on n’en voit toujours pas beaucoup, de ces autos dans un bel état, dans les annonces dans toute l’Europe malgré les 140 000 produites. à croire qu’elles étaient auto-destructibles.
– Bref, parce que si peu d’argent en échange d’une auto qui porte la marque du scorpion nous semble être un bien meilleur investissement que votre PEL.

– Parce que vous êtes un acheteur compulsif ?

Le modèle :
70 cv aux roues avant avec un empattement de brouette et une place à bord confortable, le brief ressemble à s’y méprendre à celui d’une Mini ou d’une Innocenti de Tomaso.
à la fin des années 70 et au début des années 80, ces trois modèles pullulaient dans les quartiers chics comme au départ de rallyes saucisson.
Et ce grand écart d’utilisation, on aime, chez Carporn.

Donc on vous la fait rapide, nos amis de chez Autobianchi ont pris dès 1971 la sage décision de piquer la petite A112 avec un scorpion.
7 séries, 14 ans, 10 kilos et 12 chevaux plus tard, sa riche carrière s’est éteinte pour laisser la place dans le groupe Fiat à la (un peu) moins noble Y10.

Pour en savoir plus, voir ici l’avis de Boitier rouge.

Cet exemplaire :
Une sixième série, donc, si nous arrivons toujours à compter sur nos petits doigts boudinés.
Boite 5 et allumage électronique, c’est toujours ça de pris !
Chouette couleur, chouette intérieur.
Le coup de frais / la restauration a l’air d’assez bonne facture. A voir sur place évidemment.
Nous avons un doute certain, si ce n’est un certain doute, sur la provenance des jantes.
Si vous faites comme nous partie des ayatollahs de l’origine, il faudra prévoir un petit budget pour remettre tout ça d’équerre.

Bref. Elle nous plait, et ça, c’est important.

Le marchand :
Le bon coin, que nous admettons volontiers parcourir 3 ou 4 heures par nuit.

Synthèse :
Si vous nous en trouvez une autre dans le même état à un tarif similaire, nous ne sommes pas contre le fait d’en acheter 2 !

L’annonce :
C’est ici que ça se passe ! 

Autobianchi Abarth

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *