Browse By

Porsche 928 – 1981

Présentée à 13 700 euros sur Tutti.ch.

Pourquoi faut-il l’acheter avant qu’il ne soit trop tard ?

– Parce qu’une Porsche 928, c’est impérativement une première version, roues téléphones, boite manuelle, intérieur Pascha. Toute entorse sera sévèrement punie
– Parce que vous êtes un acheteur compulsif.
– …Et parce que les PMA commencent à flamber, et que la 928, longtemps délaissée par la majorité des porschistes, est depuis un an ou deux en train d’être redécouverte par le plus grand nombre.
Cela est arrivé à des autos très bien, remarquez, souvenez-vous qu’à l’époque, personne ne voulait de la « sous-ferrari » qu’était la Dino, et notez en vous bouffant les doigts l’évolution la cote de cette (sublime) auto désormais inaccessible !

Le modèle  :
Hérésie ou trait de génie ?
Notre réponse est franche : c’est une merveille.
Lisse comme un galet, sans ses ailerons et appendices divers apparus au fil de sa longue carrière, cette version originelle, littérale time capsule, a définitivement toutes nos faveurs.
Les 240 cv de la 928 pré-82 vous semblent un peu justes ?
Souvenez-vous que nous vivons en 2017, qu’il ne vous reste que 4 points sur votre permis, et profitez des 8 gamelles.
A vivre ?
La consommation est élevée mais gérable, la vie à bord extraordinaire, et jusqu’à deux enfants pas trop grands, vous tenez la monture idéale pour partir le week-end en Normandie.

Déjà en 2014, Boitier rouge vous en parlait.

Cet exemplaire :

Superbe combo.
Ce magnifique vaisseau a l’air d’avoir été sérieusement bricolé, mais il est suisse. Et chez les suisses, la rigueur n’est pas un vain mot. Donc ça se regarde, forcément.
La « grande révision moteur » doit être vérifiée, vous vérifierez en passant que la « restauration » ne s’est pas arrêtée à la pose d’une moquette neuve.
Vous penserez à rapidement changer ces vilaines jantes par des « téléphone », tout de même.

Comme d’habitude, mais encore plus dans l’univers Porsche, vérifiez le dossier, n’y allez que si vous êtes sérieusement calé ou faites-vous accompagner : un train arrière sur cet engin pourrait vous coûter votre chemise.

Le prix est tout à fait correct… si l’auto est à peu près viable ! Pas de miracle cependant, il va falloir remettre un peu d’argent dedans pour la rendre parfaite. Ne pas oublier de rajouter à votre budget le montant de la TVA en rentrant en France.

Le marchand :

Tutti, le bon coin suisse. Quelques perles au milieu des berlines intégrales japonaises sans saveur.

Synthèse :
Si vous me cherchez, je suis à Fribourg.

L’annonce :
Ici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *